Le tableau de bord mensuel
de l'investissement mondial

L'actualité sur l’investissement mondial dans l’industrie (fabrication, production et distribution d’énergie, R&D et logistique).

Février 2023

La carte des investissements annoncés en février et intégrés dans la base Trendeo monde a de quoi inquiéter, avec sa concentration impressionnante d'investissements aux États-Unis.

Investissements

Le suivi des plus importants projets industriels au mois de février a été marqué par des investissements dans le secteur de l’automobile à hauteur de 5,7 mds USD.

L’investissement le plus important du mois est notamment annoncé par Ford Motor Company qui investit 3,5 mds USD pour mettre en place une nouvelle usine de batterie pour véhicules électriques dans le Michigan (États-Unis).

Le suivi du mois dernier est également marqué par les investissements dans le secteur de l’électronique, avec 3 projets d’usines de puces électroniques pour un total de 4,6 mds USD d’investissements, ou encore 2 projets d’usines de semi-conducteurs pour un total de 443 M USD d’investissements, dans le secteur de l’électricité et du gaz, avec un total de 2,2 mds USD et de la chimie, avec un total de 1,8 mds USD.
Les investissements dans l’automobile et l’électronique représentent environ la moitié du total des investissements au mois de février.
Par ailleurs, il y a aussi 12 nouveaux projets dans le secteur des produits métalliques, 7 projets dans l’industrie pharmaceutique, 6 projets de traitements des déchets et 6 projets dans les équipements électriques.

Créations d'emplois

Les projets les plus créateurs d’emplois sont les nouvelles usines de batteries pour véhicules électriques de 奇瑞汽车 Chery Automobile Co.,Ltd. à Santa Fe en Argentine, avec 6 000 créations d’emplois prévues et de Ford Motor à Marshall aux États-Unis, avec 2 500 créations d’emplois annoncées.

Score Usine du futur

Le meilleur projet selon notre notation Usine du Futur est d’ailleurs cette usine de fabrication de batteries. L'usine fabriquera des batteries au phosphate de fer lithié (LFP). Les batteries LFP se chargent plus rapidement et durent plus longtemps lorsqu'elles sont fréquemment chargées à pleine capacité que les batteries NCM (nickel, cobalt et manganèse) actuellement utilisées dans les véhicules électriques de Ford.

Ford avait envisagé des sites en dehors des États-Unis pour cette usine de batteries, mais a opté pour le Michigan en partie en raison des règles relatives aux crédits d'impôt. Selon Ford, la nouvelle usine produira suffisamment de batteries pour environ 400 000 voitures lorsqu'elle sera opérationnelle et créera 2 500 emplois.

Afficher le document
Partager cet article sur 

Recevez notre newsletter

Je m’abonne